Vous êtes ici : Accueil > Randonnées > Alpes 2001 > J17 : Refuge Arpont - Refuge La Femma
Publié : 6 avril 2010

J17 : Refuge Arpont - Refuge La Femma

Dans la continuité de la superbe étape de la veille, ré-exploration du Vallon d’Aussois de jour et Corniche Est de la Vanoise vers l’Arpont.

Durée 8h30 Météo Soleil,minipluie
Dénivelé + 1200 m Température 25°C
Dénivelé - 1200 m Lacs général ***
Date 23/7/2003 Lacs nageables ***

A 7:00, démontage de la tente (règlement Vanoise). PDJ puis montée sans sac vers le lac de l’Arpont. Magnifique temps, vues fantastiques (coup-de-coeur) sur le trio « dent parrachée », « dôme de l’Arpont » et « dôme de Chasseforêt ». Magnifiques reflets dans le lac et les petits plans d’eau avoisinante. Impressionnant glacier de l’Arpont. Beaucoup de photos.

Dôme et Glacier Arpont
Dôme et Glacier Chasseforêt
Dôme et Glacier Arpont

Redescente vers le refuge de l’Arpont puis départ à 11:19 ! Après une bonne heure de marche, magnifique panorama sur le Mont Pelve et la Roche Ferran et la Pointe de la Rechasse (?) :


Nous arrivons aux lacs des Lozières (coup-de-coeur). Un des lacs est directement alimenté par un névé (9,5°C), l’autre est plus profond mais sans alimentation de névé (14°C) et STF part nager (photos). CHR le suit 30min plus tard, alors que le temps devient nuageux et que CHR attendait péniblement une éclaircie franche. Bonne baignade de CHR aussi. Ensuite repas puis on repart car les cumulo-nimbus se font menaçant (15:00).


Les Lacs de Lozières


Dans la descente de la Para, cela éclate et nous nous réfugions dans une des cabanes abandonnées pendant les 15min de l’averse. Nous rejoignons le refuge privé d’Entre-Deux-Eaux, chalet de Catherine Richard ou Cathy, très sympa montagnarde à la voix rauque. Nous lui achetons une roue de tomme de 1,2kg et l’amputons du quart au même moment, affamés par la vue d’une nourriture qui nous change des lyophilisés. Fromage léger et pas vraiment terrible mais frais, ça c’est sûr. La tomme est âgée de 15 jours. Elle est fabriquée avec tout le lait de la vache, mélange des traites du matin et du soir. On lui additionne de la présure, enzyme provenant de l’intestin du veau, prélevée à l’abattoir, puis traitement thermique spécifique à la tomme et enfin salage. Pendant le traitement, une bactérie prolifère formant la couleur grise de la croûte. Pour le Beaufort en revanche, la présure est d’abord traitée avant d’être incorporée au lait. Dès que la nouvelle averse est terminée, nous nous dirigeons vers la Femma en suivant la route de la navette-bus. Rencontre d’un berger sympa qui trait les vaches à 4:00 et 18:00. Les 14 heures d’écart entre les 2 traites donnent des pis énormes aux vaches. Le berger prétend qu’elles n’ont pas mal. A mon avis, attendent quand même impatiemment d’être vidangées ! Beaucoup de marmottes dans ce Vallon de la Rocheure. Comme d’habitude en Vanoise, beaucoup de monde au refuge mais il fait beau maintenant et on décide de camper, loin des autres tentes. Bonne idée puisque pendant le souper, des veaux vont déchirer une tente du groupe-colonie. Gros repas soupe+fromage de Cathy et pâtes+fromage de Cathy pour CHR. Mini-repas pour STF qui ne se sent pas bien. Il pense que c’est dû à la croûte du fromage de Cathy (?). Dodo à 22:45. Mauvaise nuit pour STF. OK pour CHR. Beaucoup de marmottes avant et après le refuge de la Femma ainsi que dans ses alentours.