Vous êtes ici : Accueil > Randonnées > Alpes 2001 > J18 : Refuge La Femma - Bonneval s/ Arc
Publié : 6 avril 2010

J18 : Refuge La Femma - Bonneval s/ Arc

Dans la continuité de la superbe étape de la veille, ré-exploration du Vallon d’Aussois de jour et Corniche Est de la Vanoise vers l’Arpont.

Durée 8h30 Météo Soleil
Dénivelé + 1100 m Température 25°C
Dénivelé - 1700 m Lacs général ***
Date 24/7/2001 Lacs nageables ***

 


 
Départ 8:00. Le soleil chauffe déjà bien. STF n’est pas encore bien retapé. CHR gazelle devant face au Col de la Rocheure. Très belles vues (coup de coeur) à 360° depuis le Col. Le Lac de la Rocheure est bien gelé.

Col de la Rocheure (photos de gauche) et Lac de la Rocheure (ci-dessous)

Ensuite, très longue procession sur des névés voire plus car tout est sous la neige ! Paysages hivernaux stupéfiants en ce 24 juillet. Passage sous la Ponte de Méan Martin et le glacier des Fours Photo Pointe des Lorès (joli). 


Enfin, descente vers le refuge du Fond des Fours. Enorme repas de lyophilisés : soupe et pâtes cuisinés avec le gaz du refuge. CHR essaie d’inciter STF à s’alimenter en suffisance pour soigner sa méforme. Redémarrage à 13:00 pour la montée vers le Col des Fours (2976m) soit 434m de dénivelés annoncés en 1h10 sur la pancarte. CHR gâvé de nourriture tente un chrono sous le soleil. Malgré le mélange de transpiration et de nivea qui lui dégouline dans les yeux et les lunettes de soleil qui glissent sur son visage, le chrono indique 34min30 au Col soit 8min/100m ! CHR monte vers la pointe des Fours en attendant STF qui arrive en 49min ce qui n’est pas mal pour un convalescent.
 
Col des Fours
Puis redescente à travers l’immense glacier de la Jave où on s’enfonce régulièrement jusqu’aux genoux. Une fois de plus merci aux piolets. Arrivons au Pont de la Neige (2528m) d’où part un joli sentier qui descend vers Bonneval en évitant la D902 venant du Col de l’Iseran.
 Lac Glacier de la Jave
 

Arrivée à Bonneval à 17:00. Premiers contacts avec ce très beau village au beau clocher et aux belles cheminées de pierre. A l’OT, les dames sont toujours aussi imprécises et nous découvrons par nous-mêmes la présence d’un refuge CAF à Tralenta, à 300m de Bonneval-Vieille-Ville. On s’attend à ce que comme d’habitude il soit bourré de randonneurs. Mais non : personne. Absolument personne. Toute la maison est pour nous et le sera jusqu’à notre départ le lendemain matin.

Quelques vues du photogénique village de Bonneval s/ Arc

Première incursion au Sherpa et goûter copieux. Yoghourts, biscuits, fruits (bananes, pêches, prunes). Tous les fruits sont hélas décevants. Ensuite, visite de la vieille ville à la recherche de la maison louée en 1983. Nous ne trouvons pas malgré les multiples ratissages que nous effectuons dans le village. Retour au Sherpa avant qu’il ne ferme et ravitaillement pour les jours suivants mais aussi pour le souper du jour : salade de carottes, champignons à la Grecque, taboulé, tomates farcies et riz ! On est nettement remis à niveau. A 21:00, nous retournons à l’Eglise de Bonneval pour un concert de Piano et Saxo. Pas mal du tout, un jeune gars aux saxos et une jeune fille hélas au synthé. Concerto de Vivaldi (saxo soprano) puis Mussorgsky (saxo ténor ou alto ?) ’pictures at an exhibition’, adaptations de Carmen de Bizet puis airs hispanisants de Nolet, soliste de l’ensemble inter-contemporain. Bons musiciens mais hélas le synthé au lieu d’un vrai piano nuit un peu à la prestation. Le volume sonore du piano est effacé devant le saxo. Nous partons, épuisés après la pause à 22:00 et rentrons au refuge toujours vide. Dodo à 22:45. Très bonne nuit fenêtre ouverte pour garder les habitudes du plein-air !