Vous êtes ici : Accueil > Randonnées > Pyrénées 2002 > J04 : Bosque Las Saleras - Uztárroz
Publié : 7 avril 2010

J04 : Bosque Las Saleras - Uztárroz

Encore des erreurs de navigation, idylique passage à travers la Bordas de Hilarión hélas sous la pluie et arrivée epuisés à Uztárroz pour fêter l’anniversaire de Julie

Durée 9h Météo Soleil puis pluie
Dénivelé +   Température 27°C
Dénivelé -   Lacs général  
Date 23/7/2002 Distance 35km


Départ 8:46. Pas d’eau. Sultana et abricots. Terminons « la rouge » et arrivons au Collado Ollokia, l’intersection avec la RN, quelques km sous le tunnel de la veille. Hélas le bar Coca-Cola est fermé. Sans doute ouvert uniquement l’hiver. Dévalons la RN jaune à marche forcée. Ne trouvons pas le raccourci donné pourtant sur la carte. 


Vue Depuis Borda De Arrosa

Pique-niquons à l’intersection avec la RN d’Isaba. Superbe pause de 2h15, rivière, cascade. Mmm. Repartons et montons vers le Parking que nous atteignons à 15:00. De là monte plein Sud une route rouge (pas de voitures) très joli. Arrivés au sommet, 2 routes partent à gauche. Choisissons celle qui s’écarte le plus à droite. Les premières directions semblent correspondre. Marchons une bonne heure et demie en descente avant de comprendre notre erreur. Refaisons la route en sens inverse vers l’intersection GR. Les garçons qui marchent en tête sont furieux de s’être encore trompés, haïssant l’IGN espagnol et les non-indications sur la route. Les filles sont découragées. 2km avant le GR, rencontrons 1 vieil autochtone et son grand fils, adorables, nous expliquent avec maints détails un raccourci permettant de rejoindre Uztárroz. Se plient en 4 pour nous faire un petit dessin donnant les petits repères que nous devons passer. « Callaté » n’arrête pas de dire le vieux qui veut avoir le dernier mot. Sous la pluie, coupons à travers une forêt. Testons avec succès les guêtres que nous adopterons complètement durant une bonne partie de la quinzaine : évitent d’être trempé par au-dessus, limitent les attaques de boues et réchauffent le mollet ! Débouchons sur une splendide plaine, herbeuse, avec une bergerie (Bordas de Hilarión) et des animaux. Paisible, magique, magnifique. Dommage qu’il pleuve…

Ensuite interminable descente vers Uztárroz. CHR termine la descente en papotant avec un autre vieil autochtone qui promène son chien et stupéfait d’apprendre ce que l’on a marché aujourd’hui.

Traversée du très mignon village. Arrivée à 20:20 au bar-restaurant. Le menu pour tout le monde : bouillon, poisson Merluza en l’absence de Trucha pour STF et RAG et poulet pour JUL et CHR. Glace comme dessert. Bon vino tinto espagnol, 13%, frais. Voilà, c’était le repas de fête car c’est l’anniversaire de JUL ! Ne trouvant pas l’alcalde (maire), nous ne pouvons demander la permission de bivouaquer sur les superbes sites qui s’offrent à nous au bord de la rivière. A côté de l’église, le grand hall des sports (El Frontón) est rempli d’enfants bruyants qui y passent la nuit. Nous décidons donc de quitter le village sur la route d’Isaba. Dès la sortie du village, prenons à droite et montons les tentes à 23:00 dans une zone de stockage de bois. Epuisés par la journée, nous endormons à 23:30.