Vous êtes ici : Accueil > Randonnées > Pyrénées 2002 > J14 : Refuge Oulettes de Gaube - Refuge d’Estom
Publié : 7 avril 2010

J14 : Refuge Oulettes de Gaube - Refuge d’Estom

Très belle étape non touristique, pleine de jolis lacs photogéniques et de faune autour du lac d’Estom

Durée 7h Météo Soleil, vent
Dénivelé +   Température 16°C
Dénivelé -   Lacs général ***
Date 2/8/2003 Distance  


PDJ devant le Vignemale voilé. La Hourquette d’Ossoue est dans un épais et sombre nuage. Départ 9:00. Décidons d’éviter Baysselance à cause de la météo peu sure. Panorama quand même impressionnant sur les Glacier de Oulettes.

Partons par Araillé. Montée facile mais descente délicate dans la rocaille et les pierriers.

Col d’Arraillé (à gauche)

Lac d’Arraillé (ci-dessous)


Au Labas, nous abritons du vent impressionnant pour faire un repas ultra-copieux pour 6 que nous mangeons à 2.

Ensuite, sautons d’un lac à l’autre jusqu’au petit lac du Col des Gentianes dans un paysage désolé. A part une famille rencontrée devant le lac Glacé, nous ne verrons personne de l’après-midi. Paysages très variés, couleurs changeantes.

Déversoir Lac Glacé
Petit lac sous le Col des Gentianes
Lac Oulettes Estom Soubiran


Merveilleux Lac Couy...

Chemins cairnés à la fin, pas de trace de peinture. Au retour, STF se baigne brièvement dans le lac Couy. Après le lac Labas, continuons le chemin au lieu de rejoindre celui emprunté à l’aller. Chemin dangereux, long, glissant, pentu, une torture pour les genoux. Bêêk. Enfin, nous arrivons dans la vallée puis à hauteur du lac d’Estom. Un troupeau d’une douzaine d’isards à 30m au-dessus de nous puis quelques marmottes ! Arrivons au refuge que GNS et CEL ont quitté la veille pour rejoindre Cauterêts. Refuge désert à part une famille de 4 Hollandais avec qui nous souperons.
 

Campons devant le refuge sur un terrain herbeux et confortable. Enfin le vent a l’air de s’être calmé. La patronne du refuge est sympa mais en fait trop d’après CHR. Repas classique (garbuge, poulet confit, pâtes, fromage et dessert Gervais aux fruits). Quantité un peu juste par rapport à Ilhéou mais ravitaillement pas facile (âne depuis la Fruitière) alors qu’Ilhéou est accessible en Jeep. On tolère donc. Après le repas, scrabble RAG/JUL-STF/CHR et dodo à 23:00.