Vous êtes ici : Accueil > Randonnées > Queyras 2003 > J09 : Rifugio Sella Quintino - Rifugio Vallanta
Publié : 8 avril 2010

J09 : Rifugio Sella Quintino - Rifugio Vallanta

Extraordinaire traversée du massif du Viso en semi hors-piste. Site des Laghi Forciolline exceptionnel.

Durée   Météo Soleil
Dénivelé +   Température 22°C
Dénivelé -   Lacs général  
Date 13/7/2003 Lacs nageables  


Lever 6:15 (CHR). Ciel totalement dégagé, magnifiques vues alentours. Emballons tentes et affaires humides, petit-déjeunons et partons remplir l’eau au refuge après avoir donné rendez-vous aux Marseillais aux Laghi de Forciolline. 

Commençons la montée vers le Passo delle Sagnette sous un chaud soleil. Chemin en corniche mais bien tracé. Après 30min, arrivons à un carrefour : à droite le chemin continue via des chaînes, à gauche il rejoint un pierrier. Partons hélas vers le pierrier. Grosse erreur. Pentu, pierres instables se dérobant sous chacun de nos pas, affreusement dangereux. Ensuite, l’ascension vers le Col se poursuit par un peu d’escalade facile et rassurante après le calvaire du pierrier. Enfin, nous arrivons au Col. Les Marseillais ont choisi intelligemment la partie câblée et n’ont pas rencontré les mêmes soucis. Au Col, la vue est sensationnelle sur le Viso d’un côté et sur les Laghi de Forciolline de l’autre.Quelques photos devant la Madonna, l’endroit est vraiment splendide.
 



Redescendons dans des éboulis de gros blocs relativement stables. Arrivons au paradisiaque grand lac de Forciolline (9,5°C). Pendant que STF va tester l’eau, CHR part faire le tour du lac en Teva pour ramener quelques photos du somptueux cadre. Au retour, CHR ira lui aussi faire un A/R dans l’eau glacée. Que cet endroit est beau ! Et quasi désert, à part un randonneur sur la rive opposée. Inoubliable...


Vers 12:00 arrivent les Marseillais. Mangeons et faisons sécher toutes les affaires humides. C’est en faisant la vaisselle que STF glisse et se tord la cheville gauche. Aïe... Repartons sur la gauche du lac en suivant les taches jaunes qui s’interrompent brusquement. Au vu de l’ancienne carte TOP de 1992, comprenons qu’il faut en fait contourner la série de lacs par la droite, à flanc de montagne. Là, nous retrouvons les marques jaunes. Longue et douce descente sur de gros blocs pour finalement arrivert à un tout petit lac rond quasi à sec puis en vue du Bivacco Bernardo. Là, nous commetons l’erreur de commencer la très longue descente en hors-piste alors qu’il aurait fallu en fait aller chercher le chemin au bivouac même. Malgré tout, finissons par rejoindre le chemin joliment dessiné jusqu’au Gias d’Ajaut (2025m). STF souffre terriblement et boîte. Arrivé dans le Vallone di Vallante, STF continue doucement vers le Rifugio Vallante tandis que CHR se lave au torrent à cascades. Hmm... Ensuite, c’est la remontée vers le refuge le long du joli torrent à mini-cascades et l’arrivée au refuge à 18:00. STF est allé faire un A/R dans le lac.

Partons planter la tente au bord du lac, face au refuge Gagliardone à côté de la tente de Charles (Gap) qui épuisé vient de terminer l’ascension du Viso depuis Sella Quintino et terminant par le tour du Mont Viso par le Sud. Tout ça depuis ce matin 4:30. STF est très mal, massage au Nifluril de la cheville et bandage. Il s’effondre dans la tente pour une sieste d’une demi-heure. Pendant ce temps, CHR fait la cuisine avec les Marseillais qui arrivent vers 19:00. 

Après sa sieste, STF nous rejoint ainsi que Bernard (Steward AF) et son fils Nicolas, et Charles (Gap). Assistons à la descente d’un troupeau de chamois qui vient boire à la rivière à 30m de nous. Très gracieux. Ensuite, ils remontent en altitude. 
Apero pastis et vin rouge apportés par les Marseillais. Gros souper : comme entrée, saucissons, parmesan et très bonnes céréales méditéranéennes de James (Tapaki ?) ensuite minestrone et riz Osem, supplément riz. Très reconstituant. Ensuite, papotages avec les autres randonneurs. Tout le monde se couche. CHR part faire une promenade digestive. Dodo 22:45.