Vous êtes ici : Accueil > Randonnées > Queyras 2003 > J12 : Refuge de la Blanche - Maljasset
Publié : 8 avril 2010

J12 : Refuge de la Blanche - Maljasset

 
 

Etape courte et tranquille vers Maljasset. Temps nuageux. Brève pluie le soir. 

Durée   Météo Nuageux
Dénivelé +   Température 18°C
Dénivelé -   Lacs général  
Date 13/7/2003 Lacs nageables  


Lever 6:10, petit-déjeuner et départ à 7:44 ! en direction du Col Blanchet. Arrivés au col, papotons avec des piémontais qui vont assister à une fête religieuse en France. "Buondi" est une expression piémontaise voulant dire salut/bonjour. Continuons en descendant vers le Lago Blu puis sans sacs montons vers le Lago Nera où se trouve un jeune pêcheur. Les nuages envahissent progressivement tout l’espace, tant du côté français que du côté italien. Repartons vers le Col Longet et les lacs (à droite) mais il fait trop nuageux et frais pour aller naget. Snif.

Après la bifurcation pour le Col de la Noire, apercevons une demi-carcasse de Cesna sur notre gauche. Il y a des inscriptions de 1984 dessus. A mi-chemin de Maljasset, nous arrêtons au bord du torrent à hauteur d’une piscine naturelle. Nous lavons puis mangeons. Il fait meilleur, un peu plus ensoleillé qu’au col en tout cas. Petite sieste puis repartons dans la descente de Maljasset. Temps incertain, très brèves pluies légères. C’est la perturbation annocée qui traverse la France d’Ouest en Est. Vers 15:30, parvenons à l’entrée de Maljasset après avoir suivi l’Ubaye, qui à ce niveau est un beau torrent en cascades. 

Dans le village, allons au gîte de Mr. Lenorman et trouvons la salle des repas aménagée dans une sorte de belle crypte. Notre réservation est confirmée pour deux soupers ce soir. A côté, allons sonner à la cloche du gîté des Zélés où CHR a emailé une liste d’aliments de ravitaillement avant de commencer la randonnée. Tout y est sauf le jus de citron. Prenons en plus du pain, abricots et prunes fraiches (pas terribles) et des yoghurts natures délicieux. Remercions et allons déguster tout ça sur un banc. Coups de fils à Bruxelles, répartition des vivres et montage de la tente plus bas, près du torrent. Baignade dans le torrent glacé avant de revenir au gîte pour le repas à 19:30. 

Le repas se compose d’une soupe aux légumes carottes/potirons, hmmm. Ensuite un très bon couscous et une salade verte et romaine. Le tout avec du très bon pain consistant. Enfin, mousse au chocolat faite maison. Très reconstituant. Le gîte est bien, le personnel très sympa, beaucoup de belles photos aux murs, chouette décoration, journaux à lire.

Ensuite, promenade digestive jusqu’au cimetière puis retour à la tente. Le temps semble d’améliorer, on voit quelques étoiles poindrent dans le ciel.