Vous êtes ici : Accueil > Randonnées > Mercantour 2005 > J08 : San Bernolfo - Lacs Lausfer
Publié : 8 avril 2010

J08 : San Bernolfo - Lacs Lausfer

 

Durée   Météo Nuageux
Dénivelé +   Température 10°C puis 5°C
Dénivelé -   Lacs général  
Date 23/7/2005 Lacs nageables  


Lever 6:30, départ 8:00. Assez confiants au vu des cartes, nous décidons de rejoindre le Col du Saboulé par le vallon della Sauma. La montée jusqu’à la jonction avec la rivière est très agréable dans les sous-bois. Il fait frais et couvert. Nous continuons de monter pour rejoindre l’altitude 2250 le long de la paroi rocheuse. Après une brève pause pendant lequel CHR construit le premier cairn de la montée, continuons la montée très raide à travers un mélange de végétation basse et de cailloux instables. Il n’y a absolument aucune indication, ni cairn ni peinture. La pente devient alors plus douce et nous apercevons d’abord un couple de chamois sur notre gauche puis un troupeau de 12 chamois sous la Serriera di Pignal, sur notre droite. Waw ! Ce radoucissement de pente se traduit malheureusement par des accumulations de rochers parfois instables à enjamber. Ensuite, un hors-piste sur une forte pente mi-terreuse, mi-rocailleuse nous permet de rejoindre la crête sur notre gauche. A 2535m, nous nous arrêtons pour examiner les possibilités de chemins et faire le point. Il apparaît que la seule possibilité est de redescendre en hors-piste sur les gros blocs de caillasse jusqu’au lac que nous apercevons au fond de Gorgia Laghi. Peut-être avons-nous grimpé trop haut dans le Vallon della Sauma et fallait-il passer plus rapidement (2350m) vers Gorgia Laghi ? Arrivés assez déprimés par les non-indications italiennes et les chemins difficiles vers 12:30 au lac. STF y fait quelques demi-longueurs puis nous mangeons assez rapidement et frigorifiés.
Nous nous remettons en route vers 13:30. Notre idée est de rejoindre la une sorte de sentier tracé dans la rocaille au-dessus de nous sous la roche du Saboulé (côté italien). Après 1/4h de montée en hors-piste dans la caillasse, nous rejoignons ce sentier, balisé ! de peinture rouge. Le chemin assez bien tracé descend dans le Vallone di Tesina. Après une descente de 200m, le sentier parait s’engager dans un couloir qui –ô miracle- mènerait pile dans la direction du point GPS du Col du Saboulé. Nous engageons sur un bon sentier pierreux qui monte bien raide. CHR en forme gazelle en tête. Après une petite terrasse herbeuse, poursuivons le chemin marqué, traversons un troupeau de moutons et arrivons au Col du Saboulé en poussant un soupir de soulagement. Ensuite passons du côté français, le chemin passe en contrebas de la crête.
Parvenons aux Lacs du Lausfer supérieur après avoir passé quelques miradors creusés dans la roche. Commençons notre exploration de sites potentiels dans un froid terrible et venteux. Passons du côté du Lausfer Inférieur qui ne nous satisfait pas puis remontons vers le bunker-abri central où le Quebec monte la tente. CHR est très hésitant entre 16 et 19:00. Caillons sérieusement en examinant les énormes nuages qui remontent d’Isola pour passer en Italie, guettant une accalmie, discutant d’histoires de J.O. alors que la température est d’environ 2° avec l’effet du vent.

Finalement, après une x-ième revisite des différents lieux de camping potentiels, CHR et STF optent pour le bord du Lausfer Inférieur, au cadre magnifique, avec le petit côté de la tente à 30cm de la surface de l’eau et sur un sol un peu irrégulier. Soupons copieusement à l’extérieur du bunker en vêtements multi-couches ! Osem chinois avec complément de noodles et surprise du Quebec : figolu avec mousse pudding Mont-Blanc. Descendons faire la vaisselle au lac puis partons pour une promenade digestive vers le Col du Saboulé avant de revenir à la tente. Dodo à 22:15, le temps s’est légèrement calmé, nous endormons bercés par les légers clapotis du lac sur un terrain légèrement accidenté.