Vous êtes ici : Accueil > Randonnées > Mercantour 2005 > J10 : Isola 2000 - Lac Nègre
Publié : 8 avril 2010

J10 : Isola 2000 - Lac Nègre

 

Durée 6h Météo Soleil
Dénivelé + 1100 Température 16°C
Dénivelé - 900 Lacs général  
Date 25/7/2005 Lacs nageables  


Réveil à 6:00 après une bonne nuit peu humide sur un bon sol. En bonne forme, prenons un hyper-copieux PDJ (céréales et deux bananes) avant de démarrer à 7:45. Montée vers les lacs de Terre Rouge par un bon chemin puis nous contournons le grand lac de Terre Rouge sous le Mont Malinvern avant d’arriver à la Baisse du Druos vers 9:00. Petite pause d’eau citronnée en attendant les canadiens.

Baisse du Druos
Baisse du Druos
Caserna di Valscura


A la Baisse de Druos, admirons le texte inscrit en 2004 sous la plaque de bois du Col « Salire quassù è sinonimo di sofferenza... Sofferenza fisica che pero allieta l’anima e da speranza. Ai cari amici che da lassu ci guidano nel nostro lungo cammino ». Au moment d’entamer la descente du côté italien, nous apercevons 3 bouquetins à une trentaine de mètres de nous qui remontent le sentier dans notre direction. L’un d’eux, plus âgé, semble avoir des difficultés à se mouvoir. Nous restons sur place pour les observer. Les deux autres sont une femelle (?) et un jeune. Ils nous approchent jusqu’à environ 5m puis décident de décrocher en prenant le chemin des lacs de Valscura. Nous les suivons pendant quelques lacets et c’est alors que nous rencontrons 6 à 7 chamois remontant de la vallée et qui continue sa marche vers le Sud. Incroyable de pouvoir les suivre du regard si longtemps.

Environnés par un troupeau de bouquetins à la Baisse de Druos - GTA particulièrement bien pavée


Nous descendons ensuite vers le Lago di Valscura Inferiore (12°) où STF fait une brève immersion. Il fait couvert et assez frais ce qui repousse provisoirement CHR de tout sport aquatique. Après Valscura, un petit Col précède le Lago Claus. Ce passage est incroyablement bien damé, les pavés hyper-réguliers. La hauteur de ces couches de pierres posées atteint 1m, le travail nécessaire à ce pavage est hallucinant. Des italiens m’avaient dit un jour qu’il s’agissait d’aménagements effectués pour le Roi Victor-Emmanuel qui venait chasser dans la région.



Lago del Claus
Rifugio Questa

Le Lago Claus est joli avec son île et nous arrivons tout frais d’avoir parcouru des chemins si bien tracés à 12:00 au Rifugio Questa. Le temps est toujours nuageux et frais, le soleil n’arrivant pas à percer. Pendant que Stéphanie commande 4 polente con formaggio, CHR descend au Lago delle Portette (11°) pour 3min de natation dans une eau glaciale. A 13:00, la polenta est servie dans de belles assiettes profondes et nous nous régalons tous. Brève sieste sur la terrasse du refuge, très chaudement habillé pour CHR, pas encore à 36°8 après son immersion dans les Portette.

Repartons chercher le chemin de Fremamorta et Prefouns en contrebas du refuge. A un certain point de la descente, une flèche indique « Pas du Prefouns « vers la droite. 360m de dénivelé, 1h20 annoncé. CHR décide d’oublier complètement le cataclysmique début de rando et fonce devant comme un bouquetin dopé.

Malgré la deuxième partie du chemin dans les pierriers difficiles, CHR arrive au Pas du Prefouns en 46min, heureux et réchauffé. Dans la montée, croisons 6 bouquetins qui descendent, puis un solitaire.

Nous sommes à nouveau complètement seuls. Ambiance étrange au Col, entourés de hautes aiguilles découpées entre les Têtes des Tablasses et des Portette. Descendons vers le Lac Nègre où nous arrivons à 16:00 en trouvant des emplacements qui nous semblent corrects du côté Nord-Est du lac. Trois autres randonneurs s’installent du côté Nord-Ouest du lac. Il fait frais, couvert et venteux. Mangeons puis faisons une promenade digestive à l’extrémité Sud du lac en visionnant quelques chamois dans les hauteurs.

Rentrons au campement, le ciel s’est complètement dégagé, les premières planètes puis les étoiles apparaissent. Dodo 22:30